Bruants, Serins, Pipits et Traquets


Bruant des roseaux – Miribel – 2016

Bruant des roseaux

Dans cet extrait le bruant n’est pas seul. Il est accompagné par les cris d’un troglodyte mignon et en fond par le vacarme d’une colonie de mouettes rieuses. Son chant a bien du mal parfois à passer au-dessus de ces bruyants voisins.


Petit bruant des roseaux

Serin cini – Italie – 2013

Serin Cini

Son babil rapide qui semble précipité à notre oreille est constitué d’une multitude de notes dont l’enchaînement nous échappe. Ce gazouillis à un timbre assez métallique et un registre aigu. Il lance ses phrases du haut d’un arbre ou d’un tout autre poste de chant élevé.


Serin cini
Pipit des arbres – Ouessant – 2017

Pipit des arbres

La particularité de ce pipit est de chanter en vol descendant, tel un parachutiste. Il s’élance du haut d’un arbre, puis fait entendre son chant retentissant et puissant tout en se laissant retomber, les ailes déployées. Sa strophe s’accélère avant de ralentir au fur et à mesure de la descente.


Pipit des arbres
Traquet motteux – Gavernie, Pyrénées – 2015

Traquet motteux

Familier des milieux désertiques, dunes, landes, rocailles, le traquet lance ses phrases simples et rapides tout en se déplaçant sans cesse. Son chant est constituée de notes flûtées, un peu roulées.


Traquet motteux