Les sons oubliés

Notre monde n’a peut-être jamais été aussi sonore. Mais il est habité de sons morts. De sons artificiels que l’homme a trop bien su créer et développer. Dans nos grandes cités nous avons oublié que notre monde était vivant. La respiration du monde est justement l’harmonie complexe formée par l’ensemble des sons du vivant. Devenus sourds à cause de notre cacophonie, nous avons oublié l’existence de ces sons.

Sons de la montagne et des forêts

Rencontre des habitants d’une forêt en montagne
Éveil des oiseaux

Promenades dans nos montagnes. Nous allons du côté du monastère des Chartreux puis nous nous enfonçons dans une gorge humide. Les parois calcaires rafraichissent la grive. Pour finir nous écoutons le peuple de la forêt dans le Belledonne.

Monastère des Chartreux
St Christophe-la -Grotte – Chartreuse

Sons des étangs & marais

Matinée dans la Dombes

Les zones humides ne France sont en déclin. J’ai la chance de pouvoir en parcourir quelques unes . Ces zones sont connues pour être riches en oiseaux en batraciens de toute sortes

Marais du Lavours
Nuit dans la Dombes

Sons de la terre

Vent subtile
Grondement au loin

La terre elle-même nous invite au voyage sonore. Elle est capable de jouer la plus douce des mélodies comme de faire retentir ses plus féroces sonorités. L’eau, le feu, la glace, le vent, le tonnerre, tous participent à la musique des premiers âges.

Ruisseau de la montagne
Le ressac en Bretagne