Le bois aux fées

Le vent souffle fort dans les ramures. Les branches entonnent une mélopée gémissante et grinçante qui font un contrepoint au chant de la grive musicienne

Quand les bois se mettent à chanter tels une grive

Un commentaire sur “Le bois aux fées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s